Vers des organisations vivantes et apprenantes

S’inspirer du vivant pour co-construire des connaissances et des pratiques coopératives dans nos territoires et nos écosystèmes

coffee alt

Démarche

Des organisations apprenantes dans un monde complexe

Nos organisations sont immergées dans des environnements instables et complexes, et composent avec de multiples parties prenantes. Héritant d’architectures “fonctionnelles” en silo pour “fonctionner”, elles sont arrivées au bout d’une logique managériale de planification et contrôle, héritée elle aussi de l’ère industrielle.

Il est temps d’arrêter de faire toujours plus de la même chose - qui donnera toujours plus du même résultat.

Aujourd’hui, des organisations se réinventent en s’ouvrant sur leur territoire, leur écosystème, en accueillant la diversité des parties prenantes et en reliant entre elles les capacités de co-création, de co-construction et d’action de leurs membres. Elles créent les nouvelles connaissances et les nouvelles pratiques dont elles ont besoin en s’engageant dans des démarches d’organisations apprenantes reposant sur la confiance, l’intelligence collective, une logique d’émergence et une vision partagée d’un bien commun.

” Le partage des connaissances ne consiste pas à donner aux gens quelque chose ou à obtenir quelque chose d’eux. Ce n’est valable que pour le partage d’informations. Le partage des connaissances se produit lorsque les personnes sont véritablement intéressées à s’entraider pour développer de nouvelles capacités d’action ; il s’agit de créer des processus d’apprentissage. “ Peter Senge

Les expériences d’apprenance peuvent s’initier à très petite échelle - pour un groupe pilote, une journée, une visite apprenante - comme elles peuvent se déployer largement en réseau à l’échelle de tout un territoire.

La démarche dans laquelle je propose de vous accompagner est d’entrer par expériences successives dans cette nouvelle culture professionnelle des organisations apprenantes.

En savoir plus sur la planète apprenante avec François Taddéi (vidéo de 4:45)

Savoir-faire

J’accompagne des démarches d’organisations apprenantes

Concrètement, je mets à disposition un ensemble de savoir-faire que j’ai développés en travaillant dans trois écosystèmes professionnels innovants : l’ingénierie pédagogique, les processus d’intelligence collective et de gouvernance partagée, les outils numériques collaboratifs.

Parmi les savoir-faire que je suis capable de partager :

  • Créer des espaces et des temps apprenants coopératifs
  • Élaborer une démarche pédagogique multi-parties prenantes
  • Dessiner des services numériques soutenants
  • Faciliter des processus d’intelligence collective
  • Soutenir la capitalisation des connaissances créées
  • Comprendre et m’intégrer dans un projet complexe
  • Intégrer une ingénierie d’innovation nationale ou européenne
  • Mettre en place une recherche-action reliant praticiens et chercheurs

Au gré des projets, je fais volontiers alliance pour réunir les savoir-faire dont vous avez besoin, et poursuivre ma propre démarche d’apprentissage permanent.

Projets

ACTTES

Tiers-veilleuse d'une recherche-action sur les Communs

Agence Régionale de la Biodiversité

En chemin vers la gouvernance partagée

Jardinier·e·s du Nous

Des communautés apprenantes et des communs pérennes sur le faire ensemble

MOOC Gouvernance partagée

Les Défis du faire ensemble, un parcours collaboratif ancré dans l’expérience

Articles

Jardinier·e·s du Nous : cultiver ensemble la coopération

Jardinier·e·s du Nous : cultiver ensemble la coopération

L’Université du Nous (UdN) incube depuis plusieurs années un projet innovant de communauté d’apprentissage entre pairs auto-organisée, pour apprendre ensemble à cultiver la coopération dans les organisations : Jardinier·e·s du Nous.

L'écosystème apprenant des Colibris

L'écosystème apprenant des Colibris

Très avancés dans la mise en oeuvre du paradigme d'une organisation apprenante, les Colibris co-construisent de nouvelles connaissances comme un bien commun et les mettent en visibilité pour faire archipel dans le société.

L’histoire méconnue des communs

L’histoire méconnue des communs

Voici une histoire vraie, qui commence au Moyen-Âge et est directement reliée à l’essor d’Internet et du logiciel libre : l’histoire méconnue des communs. Elle fut exhumée en 1990 par Elinor Ostrom des poubelles de l’Histoire où l’avait projetée un certain biologiste Garrett Hardin par un article de 1968 : « The Tragedy of The Commons ».

Bubble Daze, a global learning community of artists

Bubble Daze, a global learning community of artists

Bubble Daze is all about sharing passion and knowledge, performing together and learning from one another. A report from Bangor, North Wales.

Parcours

Dans mon parcours, j’ai exploré trois écosystèmes créatifs et innovants :

  • l’ingénierie pédagogique : Avec une première carrière dans l’édition (Larousse, Nathan, Universalis, Flammarion Group) puis dans les plateformes de e-learning pour la formation professionnelle (KTM Advance), j’ai accompagné des auteurs, édité des livres collectifs et des méthodes pédagogiques, animé des équipes éditoriales, dirigé une maison d’édition éducative, contribué au développement d’une start-up Edtech dans les serious games.
  • les processus d’intelligence collective et de gouvernance partagée : J’ai découvert ces processus dans le monde associatif, je m’y suis formée de façon plus avancée auprès de l’Université du Nous. Je les pratique au sein d’un éco-lieu du réseau Colibris qui fonctionne en gouvernance partagée et dont je suis co-fondatrice, et dans un groupe local de partage de pratique.
  • les outils numériques collaboratifs : Avec le numérique 2.0 puis 3.0, j’ai réfléchi et travaillé sur des classes mobiles numériques, des serious games immersifs, des MOOCs collaboratifs mixant expériences présentielle et distancielle, des plateformes d’apprentissage créatrices de nouvelles connaissances mises en commun.

Ma formation initiale, à HEC et à Paris IV-Sorbonne pour des études de lettres et de linguistique, m’a donné envie de continuer à apprendre tout au long des mes expériences de vie. J’ai d’ailleurs édité en 2005 Apprendre à apprendre, d’André Giordan et Jérôme Saltet dans la collection Librio. En 2016, j’ai repris le chemin de la fac pour une année de recherche-action dans le cadre du DU Acteur de la transition éducative au CRI (Centre de Recherches Interdisciplinaires, Univ. Paris-Descartes, co-fondé par François Taddei).

Je remercie des professeur.es, chercheur.euses, praticien.nes qui m’ont inspirée et continuent à le faire, en particulier Saul Alinsky, Denys Acker, Albert Bandura, Valérie Boudier, Laurent Bouquet, Jean-Michel Cornu, Denis Cristol, Paulo Freire, Cristine Genevois, Pascale Haas, Claire Héber-Suffrin, Ivan Illich, Yann Le Beguec, Laurent Marseault, Louise Ollier, David R. Olson, Isabelle Peloux, Florence Rizzo, Samantha Slade, François Taddei, Romain Vignes.